Date du jour : 

7 octobre 2022

Le Togo d’abord !

Nous offrons volontiers cette exhortation (d’autres parleront de slogan) à tous ceux qui aspirent à se présenter à l’élection présidentielle de 2015. Nous devrions même exiger que tous les candidats à cette élection la prennent comme slogan général pendant la campagne électorale. Car c’est du Togo et des togolais dont il s’agit d’abord.
C’est au nom du  bien être des togolais que tous ces candidats iront quémander les suffrages des électeurs. Il est de coutume d’entendre  les hommes politiques se revendiquer du peuple. Alors, si au pouvoir, on se réclame du peuple, si pour l’opposition, le référent est aussi le peuple, le pays devrait alors se porter à merveille. Mais non, on a l’impression dans notre pays que le peuple ne sert que de paravent pour des intérêts hautement personnels et égoïstes.
Presque tous les partis politiques sont de nouveaux sur le terrain dans la perspective de l’élection présidentielle de 2015. Chacun y va avec son langage, son programme et ses promesses. Personne, nous disons bien personne ne demande l’avis du peuple. Personne ne demande au peuple quel est le message qu’il veut transmettre aux hommes politiques pour qu’ils le ventilent aux quatre coins du pays, tel des évangélistes, allant par monts et vaux, semer la bonne nouvelle. Non ! la bonne idée sort toujours de la tête de ces hommes politiques qui viennent l’imposer aux populations. Et ils s’étonnent qu’à la fin des processus électoraux, le peuple les sanctionne.
Eh oui ! Messieurs les politiques. Le peuple au nom duquel vous parlez dit que lui aussi a des choses à vous dire. Le peuple vous dit qu’il n’est pas seulement une caisse de consommation mais aussi une caisse de résonnance des problèmes qui lui sont propres. Le peuple aussi  à des choses à dire. Que ceux qui veulent gouverner ce pays écoutent, et écoutent bien  le peuple.
Ali SAMBA

Partagez cet article

A découvrir