Date du jour : 

11 août 2022

Le Bébé a bu de l’eau

Annoncé à tambours battants et à la limite de la nuisance sonore, le bébé tant promis dans l’expectative de la Présidentielle 2015 est né. Il nous est né. Cependant ce bébé sorti d’un travail de presque 2 mois a bu de l’eau.

En effet, le conclave CST/AEC hormis ADDI et CAR a accouché par césarienne le vendredi passé d’un gros bébé de la politique togolaise qui s’appelle Jean-Pierre FABRE. Sans surprises. Même l’aveugle et le sourd s’y étaient attendus, eu égard aux multiples agitations de ce bébé qui tout dernièrement à manquer de tact sur RFI en s’autoproclamant depuis le ventre du CST/AEC déjà venu au monde et prêt à s’auto flageller.
Le Bébé Jean-Pierre Fabre est venu au monde de la Présidentielle 2015 dans des conditions de mésentente et de rupture familiales. Les partis politiques ADDI et CAR respectivement du Professeur Aimé Gogué et de Maitre Paul Dodzi Apévon se sont depuis désolidarisés de la manière dont les exercices d’enfantement étaient conduits.
Très tôt donc, ils ont pris leur recul devant le véto et l’orgueil affiché du parti ANC de Jean-Pierre Fabre et de son contenant circonstanciel le Collectif Sauvons le Togo. Ils ne se sont pas retrouvés dans les calculs politiciens de leurs collègues et surtout dans leurs stratégies suicidaires. Si pour un camp, il s’agirait dans un premier temps de gagner les réformes constitutionnelles et institutionnelles avant toute expression de candidature unique de l’opposition, pour l’autre bande il urge plutôt de dégager le candidat unique et de l’engager à obtenir lesdites réformes. Que du travail on accable ce bébé inondé dès le ventre de sa génitrice.
Aujourd’hui, Jean-Pierre Fabre est plus que surbooké. Il n’aura plus le temps de marcher dans les sables de la mer mais plutôt d’arpenter les rues, ruelles et boulevards de Lomé à la rencontre de ses collègues leaders pour espérer recevoir leur totale adhésion et engagement à ses côtés comme ” l’unique, le seul candidat de l’opposition”. Tout en oubliant que l’opposition au Togo ne se résume pas uniquement au CST et à la Coalition AEC. Il y a Agbéyomé Kodjo, Gilchrist Olympio, Adani Ifé et même Alberto Olympio et Kofi Yamgnane candidats de l’opposition déjà déclarés, qui n’ont pas dit leur dernier mot.
S’il est à saluer la démarche de celui-là même qui a commis le parricide envers Gilchrist Olympio, d’aller vers son bienfaiteur politique, son Papa pour des raisons qu’on ignore encore, il est également vrai que cette démarche de Jean-Pierre s’apparente à du PIPO. Rien à se mettre sous la dent. Sinon dire et retenir qu’il a fait le pas envers son autrefois bienfaiteur. Sacré JPF !!!
Crédo TETTEH

Partagez cet article

A découvrir