Date du jour : 

17 août 2022

CONSOMATION LOCALE : Davantage de produits locaux dans le pain

Sous le patronage de Madame Victoire TOMEGAH DOGBE, Premier Ministre, le ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale a organisé, le 7 juillet 2022 dernier à Lomé, une ” journée de dégustation de pain local “.

Pour juguler les difficultés dans l’approvisionnement de la farine de blé, le gouvernement togolais encourage les boulangers à opter pour les farines locales dans la production du pain et ses dérivés. ” Ce changement de paradigme qui s’impose à nous a été réaffirmé tout récemment par Monsieur le Président de la République, au deuxième Forum économique à Doha au Qatar devant un parterre d’Homme d’États et d’affaires. Comme vous le savez aujourd’hui, les farines de maïs, de sorgho, de manioc et de soja peuvent être facilement incorporées à la farine de blé pour la fabrication de pain et autres produits de boulangerie-pâtisserie dans des proportions bien précises. C’est dans cette optique que cette Journée de dégustation est organisée, pour mettre en exergue la qualité du pain et ses dérivés, fabriqués à base de tubercules et céréales locaux et susciter leur consommation “, a dit Kodjo ADEDZE, le Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale.

Bonaventure BOMA ATA, le Président du syndicat des boulangers du Togo, a indiqué que le pays avait déjà une longueur d’avance car certaines boulangeries, ont pris le devant avant le contexte actuel de valoriser ces céréales et tubercules locaux pour produire du pain local, même si cette production est méconnue par la population.

Madame Amouzou, spécialiste de boulangerie locale, a relevé, tout de même, que les taux de nos farines, dans le blé, ne répondent pas à tous les produits finis. ” Si je prends les biscuits, on peut aller à 100% avec du maïs, 100% avec du sorgho et du riz. Mais avec les tubercules, nous ne pouvons pas. Il manque du gluten dans nos farines. C’est là où nous dépendons encore du Blé ” ; a-t-elle fait savoir.

Sur ce point précis, Kodzo Adédzé, rassure quant aux dispositions prises par le gouvernement. ” S’agissant de la composition de farines locales, utilisables dans la fabrication du pain, des croissants et des cakes, un comité scientifique y travaille déjà pour son optimisation. Par ailleurs, des séances de sensibilisation des boulangères et boulangers, sur les procédés et l’utilisation de farines locales planifiables est prévue “, renseigne-t-il annonçant une série imminente de manifestations de renforcement, à grande échelle, des producteurs de farine et des boulangers sur toute l’étendue du territoire national.

Le gouvernement pense à la réorganisation de tout le secteur et mettre en œuvre la lettre circulaire N°002/2020/PM/CAB du 06 octobre 2020, demandant aux institutions de privilégier les achats des produits locaux dans les commandes publiques. Désormais, le pain local et ses dérivés devant être servis dans les supermarchés. Il est en train de négocier des partenariats. Pour le gouvernement, cette politique du consommer local regorge d’un atout énorme pour le Togo et toute sa population.

Partagez cet article

A découvrir