Date du jour : 

6 décembre 2022

BANQUE MONDIALE AU TOGO: 20% du capital total des PTF

A travers les journées portes ouvertes du bureau de la Banque Mondiale au Togo, on en sait un peu plus sur les financements de l’institution au pays. Au 31 mai 2022, le portefeuille de la BM compte au total 19 projets pour un montant de 917,5 millions de dollars. Ce portefeuille inclut 11 projets nationaux pour 442 millions de dollars et 8 projets régionaux pour 475,5 millions de dollars. La répartition sectorielle des projets donne 37% pour le développement humain, 19% aux infrastructures, 27% au développement durable et 18%  au macroéconomie.

« Le financement de la Banque couvre les secteurs comme l’éducation, la santé, la protection sociale, l’agriculture, Une visite des stands consacrés aux projets financés, l’environnement, l’énergie, le digital, les infrastructures et les transports », fait-on savoir.

Au gouvernement, on relève qu’au cours de ces dix dernières années, le Togo a intensifié les actions de développement et maintenu le cap de la croissance en s’appuyant sur les ressources nationales et les partenaires multilatéraux notamment la Banque mondiale.

Dans cette démarche, le Togo a bénéficié de l’accompagnement du Groupe de la Banque mondiale, dans un Cadre de partenariat pays (CPP) 2017-2022. Ainsi, le portefeuille de l’institution de Breton Wood au Togo est resté dynamique et croissant en passant de 184, 8 millions de dollars en 2017 à 917, 5 millions de dollars en 2022. Il a donc quadruplé en quatre ans. Sur les quatre ans de mise en œuvre du CPP, le secteur privé togolais a aussi bénéficié d’un appui de la Banque mondiale à hauteur 165 millions de dollars via la Société financière internationale (SFI), une filiale du groupe.

Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République, gouverneur de la Banque mondiale pour le Togo, a indiqué que le Groupe de la Banque mondiale est l’un des partenaires stratégiques du Togo, avec un apport de plus de 20 % au capital total des partenaires techniques et financiers de notre pays.

Selon elle, son appui a permis de réaliser des investissements importants et de mener des réformes majeures qui ont produit de bons résultats. « L’appui important du Groupe de la banque mondiale a permis d’engranger des résultats encourageants. Je veux bien-sûr parler des réformes entreprises dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires qui ont permis au pays d’être classé premier réformateur en Afrique et troisième dans le monde, avec un score de 62,3 sur 65 », a-t-elle dit, ajoutant à ce tableau, l’amélioration sensible de la note de l’évaluation pays des politiques et institutions (CPIA), sans oublier l’amélioration des possibilités d’emplois pour les jeunes togolais et l’efficacité des transports.

« Le Groupe de la Banque mondiale est satisfait de contribuer aux transformations en cours dans le pays et va continuer à accompagner les efforts du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté et la promotion de la prospérité partagée », a indiqué Madame Coralie Gervers, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, le Bénin, la Côte d’ivoire et la Guinée.

La Banque mondiale appuie le Togo dans plusieurs secteurs prioritaires avec 11 projets nationaux et 08 programmes régionaux soit 19 projets répartis dans plusieurs secteurs à savoir l’éducation, la santé, la protection sociale, l’agriculture, l’environnement, l’énergie, la digitale, les infrastructures et le transport. Toutes ces initiatives sont arrimées à la Feuille de route gouvernementale 2020-2025.

In LEMEDIUM n°507 du 28 Juin au 04 Juillet 2022.

Partagez cet article

A découvrir