Date du jour : 

8 décembre 2022

Le FACT pour booster le développement local

Le processus de développement local lancé à travers les élections locales de 2019 se poursuit dans toutes les communes du pays. Chacune des 117 communes existantes ont mis en place des stratégies de mobilisation de fonds.

Mais en attendant que ces stratégies soient fructueuses pour couvrir entièrement les projets sur fonds propres, le fonctionnement des mairies et les projets qu’elles mettent en œuvre sont financés grâce au Fonds d’appui aux collectivités locales (Fact).

Doté d’un budget de 04 milliards de francs CFA pour le compte de l’année 2022, le Fonds d’appui aux collectivités locales est la cheville ouvrière qui donne, si peut que cela soit, les moyens à la politique de développement local nourrie au Togo. En réalité, cette enveloppe est en baisse par rapport à la dotation de 2021 qui s’élève à 6,25 milliards de francs CFA et dont la consommation par les administrations locales est restée faible.

Sur les 6,25 milliards dont se composait le Fonds d’appui aux collectivités locales (FACT) l’année écoulée, 2,5 milliards de francs CFA avaient été alloués à l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) pour la réalisation des projets de développement. Et environ 04 milliards de francs CFA avaient été octroyés aux 117 communes.

En 2020, les transferts de l’Etat via le FACT ont porté pour la première année sur plus de 2,6 milliards de francs CFA, dont 634 millions de francs au titre de dépenses de fonctionnement et 02 milliards pour les crédits d’investissements. En 2021, l’exécutif avait presque triplé cette enveloppe qu’il a portée à 6,25 milliards de francs CFA. Les dotations de fonctionnement ont progressé de 97% en 2021, soit une augmentation de 620 millions de francs par rapport à 2020, passant de 634,6 millions à 1,2 milliard de francs CFA.

Selon le gouvernement, les allocations destinées aux dépenses d’investissement ont augmenté de 150%, passant de 02 à 05 milliards de francs CFA entre 2020 et 2021. Cette tendance à la hausse se confirme cette année. Au premier semestre 2022, le FACT avait déjà octroyé 6,2 milliards de francs CFA aux communes. La décentralisation est en marche.

Ali SAMBA

Partagez cet article

A découvrir