Date du jour : 

6 décembre 2022

Faure Gnassingbé au Japon : Les relations économiques au beau fixe

Faure Gnassingbé a effectué une visite officielle au Japon la semaine dernière. Lors de son séjour, le Chef d’Etat togolais a échangé avec le Premier ministre japonais, Fumio Kishida. La rencontre, élargie aux délégations des deux pays, a permis, notamment d’aborder le partenariat bilatéral entre le Togo et le Pays du Soleil-Levant, matérialisé par plusieurs accords et conventions dans les domaines diplomatique, stratégique et économique.

Au Togo, le Japon a, parmi plusieurs initiatives, financé l’implantation du Port de pêche de Gbétsogbé, renforcé les réserves alimentaires, via le Kennedy Round, et apporté un soutien face à la Covid-19. Les projets en cours portent sur les infrastructures, la sécurité alimentaire et la réalisation de la cartographie numérique, à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), et dans le cadre de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) “, fait-on savoir au Gouvernement. Le président togolais rapporte d’ailleurs que le Japon est un partenaire stratégique du Togo, dans la mise en œuvre des orientations prioritaires de la politique de développement.

” J’ai été heureux de rencontrer l’empereur Naruhito au Palais impérial de Tokyo, ce 28 septembre 2022. Les excellentes relations de coopération entre nos deux pays se concrétisent dans plusieurs domaines et contribuent à renforcer l’amitié entre nos peuples “, a tweeté Faure Gnassingbé, indiquant que c’est avec beaucoup d’intérêt qu’il a échangé avec le Premier ministre Fumio Kishida. Pour le Président de la République, Le Togo et le Japon sont résolus à poursuivre le renforcement de la coopération, notamment dans les domaines diplomatique, économique et stratégique.

Notons que cette rencontre intervient quelques semaines après la TICAD 8, qui s’est tenue à Tunis. A la faveur de cette rencontre, le Pays du soleil levant, plus précisément son Premier Ministre, Fumio Kishida, a annoncé que 30 milliards $ seront consacrés sur 3 ans aux différents projets de développement en Afrique.  Le Japon ” donne la priorité à une approche valorisant l’investissement humain et une croissance de qualité “, a déclaré le dirigeant nippon, dans son allocution par visioconférence.

Lors de la réunion ministérielle de la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 8), tenue en Mars dernier, la Ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République, Sandra Johnson, avait plaidé pour la réallocation des Droits de Tirages Spéciaux (DTS) aux Etats africains, qui permettra aux nations africaines de relancer leurs économies affaiblies par la pandémie de la Covid-19. Elle a aussi suggéré l’annulation des dettes des pays.

Ali SAMBA

Partagez cet article

A découvrir