Date du jour : 

8 février 2023

Forum des producteurs agricoles (FOPAT) : Faure Gnassingbé trace les chemins d’une agriculture prospère

Les producteurs agricoles de la région des savanes se sont séparés, le weekend dernier, dans la ville de Dapaong, après trois jours de discussions sur l’avenir du secteur dans la région. Ils ont eu droit à la visite du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, qui est venu échanger avec eux.

Ce dernier s’est dit confiant que la production agricole au Togo peut véritablement  répondre à la double ambition d’autosuffisance alimentaire d’une part, et de création de richesse pour nos valeureux agriculteurs d’autre part. ” L’agriculture est un secteur stratégique porteur de croissance économique et pourvoyeur d’emplois. Le gouvernement togolais a initié des réformes structurelles avec des projets et programmes pour booster les filières agricoles. Des mécanismes ont été adoptés pour renforcer davantage la dynamique d’actions et d’interventions de l’ensemble des acteurs de la transformation structurelle du secteur agricole dans différents domaines “, a fait savoir Faure Gnassingbé.

Il s’agit, entre autres, des agropoles, des Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP), des Zones d’aménagement de production bovine (ZAPB), du Mécanisme incitatif de financement agricole, fondé sur le partage de risques (MIFA), des projets de mécanisation et d’irrigation, ainsi que la politique de valorisation de la carte de fertilité des sols. Les résultats obtenus, au cours de la campagne agricole 2021-2022, ont été satisfaisants surtout dans les filières porteuses, malgré quelques difficultés.

Le Président de la République a réaffirmé son attachement à la prospérité du secteur dans un environnement sécurisé, avec la mise en place du Programme d’urgence de renforcement de la résilience dans la région de Savanes (PURS). Faure Gnassingbé a également réitéré sa détermination à assurer l’autosuffisance alimentaire, dans chaque filière, afin de réduire la dépendance vis-à-vis des importations des denrées alimentaires et d’améliorer sensiblement la balance commerciale agricole. Il a alors invité les acteurs à rationaliser le choix des filières agricoles et à investir de manière judicieuse, dans le secteur.

Pour le Gouvernement, le Forum des producteurs agricoles du Togo (FOPAT) constitue un véritable cadre d’échanges, de partage d’expériences et de résolutions entre les acteurs des chaînes de valeurs agricoles dans une approche plus concertée, sur les différents objectifs. Plusieurs communications sont prévues à cet effet, dans chaque région, lors des rencontres avec des thèmes spécifiques.

Ce forum de trois jours était placé sous le thème ” transformation structurelle de l’agriculture togolaise : défis et perspectives “. Il vise à renforcer la dynamique d’action et d’intervention de l’ensemble des acteurs autour de la transformation structurelle du secteur agricole afin de réaliser la vision du chef de l’Etat, dans le cadre de la feuille de route gouvernementale Togo 2025. Spécifiquement, il s’agit d’échanger avec l’ensemble des acteurs sur les différentes thématiques de développement du secteur agricole, de présenter le bilan de la campagne agricole 2021-2022 et d’échanger sur les dispositions prises pour la bonne réussite de la campagne agricole 2022-2023.

La rencontre a été meublée par des communications et de conférence-débats sur diverses thématiques, entre autres, le Plan d’urgence de renforcement de la résilience des populations vulnérables dans la région des Savanes (PURS), la promotion durable de l’élevage au Togo et zones d’aménagement de la production bovine (ZAPB), les leçons apprises de la mise en œuvre des Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP). Il y a eu aussi des communications sur la promotion du maraîchage et reboisement, la facilitation de l’accès des producteurs au financement à travers le Mécanisme incitatif de financement agricole, fondé sur le partage de risque (MIFA) et la transformation agroindustrielle et filières prioritaires.

En parlant du bilan de la campagne agricole de 2022, les statistiques indiquent que, la production céréalière a enregistré une légère hausse en 2022. Selon les récentes statistiques, la campagne agricole 2022-2023 a atteint 1,433 million de tonnes. Ces chiffres sont en hausse de 2%, par rapport à la campagne 2021-2022, avec une production de 1,404 million de tonnes enregistrées. Le pays connaît une tendance haussière de la production céréalière depuis 2018. D’environ 1,19 million en 2018, elle est passée à plus de 1,26 million de tonnes en 2020, puis à 1,35 million de tonnes en 2021. En ce qui concerne particulièrement le maïs, la production est en constante augmentation. Alors que 885 000 tonnes ont été produites en 2020, le rendement va passer à 929 000 tonnes en 2021, soit une hausse de 4,5%, alors qu’il s’élevait à 912 000 tonnes en 2019.

A Dapaong, Faure Gnassingbé a remis aux acteurs du monde agricole, du matériel et des équipements pour l’amélioration de la productivité et de leur condition de travail. ” Le développement du Togo passe par le développement de l’agriculture. Ce que nous faisons aujourd’hui doit contribuer à la création de la richesse dans notre pays et que le producteur agricole soit une fierté nationale, en faisant de lui un véritable entrepreneur agricole ” a-t-il indiqué.

Les producteurs agricoles des sept préfectures des Savanes ont exprimé leur gratitude au chef de l’État pour sa politique de transformation du secteur, avec les Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP) et surtout les actions de modernisation, d’équipements, de mise à disposition des intrants et de construction des pistes rurales.

Le forum va se poursuivre avec les agriculteurs des autres régions du Togo.

Ali SAMBA

Partagez cet article

A découvrir