Date du jour : 

6 décembre 2022

CAFE-CACAO : Hausse des exportations des fèves

La campagne de commercialisation de la saison 2021-2022, affiche au 30 août, une quantité de 3.200 tonnes de café et 5.500 tonnes de cacao exportées. De mieux par rapport à la campagne précédente qui affichait 2.000 tonnes pour le café et de 5.400 tonnes pour le cacao. Ces exportations de 2021-2022 ont été assurées par dix-huit (18) opérateurs économiques, fait-on savoir au Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC).

 

A l’occasion du lancement de la campagne de commercialisation, Antoine Lekpa GBEGBENI, le ministre en charge de l’agriculture a remercié tous les acteurs de la filière, et surtout les productrices et producteurs pour leur engagement aux côtés du gouvernement togolais dans ses efforts de développement des filières café et cacao dans notre pays. ” Je voudrais saisir cette opportunité pour exprimer notre reconnaissance et nos félicitations à toutes les organisations paysannes, les productrices, producteurs individuels et tous les acteurs du monde agricole pour les efforts consentis pour continuer à produire du café et du cacao malgré un contexte socio-économique difficile marqué notamment par les effets néfastes de la pandémie à COVID 19 et la cherté de la vie “. A t- il souligné

Le ministre en charge du commerce, M. Kodjo ADEDZE,  qui a lancé cette campagne de commercialisation a  exprimé sa fierté pour l’effort que les producteurs  ne cessent de déployer en vue d’assurer le développement durable des deux filières, ” Je vous transmets les félicitations du Gouvernement pour les activités que vous menez en vue de l’avancement du processus d’élaboration du Plan national de développement des filières café et cacao, de la promotion de la transformation et de la consommation locales du café et du cacao togolais surtout dans son approche ambulante qui s’appuie sur les grands rassemblements publics ”  a relevé le ministre ADEDZE.

De 2020 à 2022, la filière café cacao bénéficie de quelques dispositifs particuliers en vue de l’amélioration de la productivité de ces acteurs. Il s’agit entre autres de l’appui : à l’entretien et à la fertilisation des plantations de café ; à la régénération des vieilles caféières par le recepage, à la protection phytosanitaire des plantations de cacaoyers avec des insecticides et des fongicides et à l’installation de nouvelles plantations de caféiers et de cacaoyers mis à la disposition des planteurs entre 2020 et 2022. Depuis l’année dernière, le gouvernement a renforcé le dispositif de technicien en milieu rural en mettent au niveau de chaque canton un conseilleur agricole. Ces différents efforts ont permis de passer d’une production de 22 006 tonnes en 2020 à 23 106 tonnes en 2021 pour le café et de 15030 tonnes en 2020 à 15 782 tonnes en 2021 pour le cacao.

Cette cérémonie de lancement de la saison commerciale, a été marquée aussi par la remise de prix aux trois (03) producteurs togolais, candidats au concours mondial ” Cocoa of Excellence Awards 2021 “. Il s’agit de Yawo Semanu Dzitri de la localité de Gadza et de Kokou Toulassi de Wawa qui ont reçu chacun une médaille d’or et Etsonu KODJO de la localité d’Amlamé/Amou, lauréat d’une médaille de bronze. ” Ce qui m’a permis d’avoir ce prix est la qualité de mes cacaos. Aujourd’hui, les gens ne font pas le cacao de la meilleure manière, d’autres ne fermentent pas assez, les germes ne meurent pas et quand tu manges, c’est très amer. Ce que moi je fais, je fermente au moins pendant 6 à 7 jours, les germes meurent et quand tu manges, c’est agréable “, a indiqué Kokou Toulassi, à nos confrères de agridigitale.net qui précise que durant ce concours, 235 fèves de cacao ont été examinées provenant de 53 origines différentes. Parmi ces 235 échantillons, 03 échantillons provenant du Togo ont reçu une mention excellente en termes de qualité de production.

Les dignes représentants du cacao du Togo ont reçu 1 000 000 FCFA pour les médaillés d’or et de 500 000 FCFA pour le médaillé de bronze. Les ministres de l’agriculture, et du commerce ont félicité les heureux lauréats et les ont encouragés à poursuivre dans cette voie afin d’améliorer leur production et servir d’exemples aux autres cacaoculteurs.

Partagez cet article

A découvrir