Date du jour : 

26 septembre 2022

AGRICULTURE : Juguler les menaces sur la production

Au Togo, alors que les autorités avaient annoncé l’achat de 76.000 t d’engrais pour accompagner les producteurs au titre de la campagne agricole 2022-2023, elles ont finalement distribué 82 000 tonnes d’engrais, a-t-on appris.  Cette quantité de fertilisants en hausse d’environ 7% par rapport aux prévisions, est composée de 43 000 t de NPK et de 39 000 t d’urée. Ces intrants auxquels s’ajoutent 3 000 t de semences certifiées, ont été distribués dans les différentes régions, au prix subventionné de 18.000 FCFA le sac de 50kg.

A travers cette mise à disposition de ces ressources, les autorités togolaises envisagent d’améliorer davantage la production agricole, comparée à la saison précédente où un excédent a été enregistré au niveau de plusieurs cultures. Rappelons qu’en dehors de la subvention des engrais, l’Etat togolais a préfinancé à hauteur de 500 millions FCFA, l’achat de ces produits au profit des agriculteurs vulnérables.

Ceci dit, la campagne agricole 2022-2023 bat déjà son plein sur toute l’étendue du territoire. Le ministère en charge de l’agriculture multiplie des actions de proximité, avec les exploitants, dans toutes les régions du pays pour leur meilleur encadrement sur le terrain.

C’est ainsi que, suite aux récentes rencontres régionales avec les interprofessions et organisations professionnelles agricoles sur les enjeux de la sécurité alimentaire, il a été organisé du 21 au 26 juin 2022, une mission des équipes techniques sur les sites des zones d’aménagement agricole planifié (ZAAP) sur toute l’étendue du territoire.

Sur ces sites, la mission a consisté à faire le suivi des différentes dispositions prises par les producteurs, à les sensibiliser, pour une mise en valeur des sites, à écouter leurs attentes et à recueillir leurs besoins ; ceci dans le but de favoriser, pour cette campagne agricole 2022-2023, l’atteinte des objectifs d’amélioration des rendements et des productions agricoles, dans le contexte actuel marqué par une crise alimentaire mondiale. Car, les autorités craignent une faible production agricole au terme de la campagne agricole 2022-2023. Les effets du changement climatique qui se manifestent par les inondations et les sécheresses fragilisent le système de production.

Rappelons qu’une ZAAP est une exploitation mutualisée de 100 ha avec un mode d’exploitation agricole moderne, qui réunit sur un seul et même site, différents blocs pour la production des cultures vivrières, le maraîchage, la production d’arbres fruitiers, l’élevage et la pisciculture., ce système d’exploitation agricole constitue un des leviers importants de l’amélioration des rendements et des productions agricoles tel que visé par la feuille de route gouvernementale.

Partagez cet article

A découvrir