Votre Journal d'information -

25 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ADMINISTRATION : 61,9 %de taux d’exécution financière des réformes dans les ministères et institutions de l’Etat à fin décembre 2023

Dans le cadre du suivi des réformes, le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), la revue nationale de mise en œuvre des réformes au titre de l’année 2023 dans les ministères et institutions de l’Etat est intervenu en début de ce mois d’Avril. Plus de cent participants provenant des représentants des départements ministériels et des institutions de l’Etat, du secteur privé, des organisations de la société civile ainsi que des partenaires techniques et financiers ont pris part à la rencontre. Elle intervient après la tenue des quatre (04) sessions des réunions trimestrielles de suivi des réformes de l’année 2023.

L’objectif de ces revues consiste à faire le point des réalisations des réformes dans les départements ministériels et institutions de l’Etat au cours de l’année écoulée, spécifiquement d’évaluer la mise en œuvre des plans de travail et budget annuel (PTBA 2023) des réformes, d’identifier les contraintes éventuelles et de proposer des approches de solutions.

Au ministère de l’économie et des finances, on relève que d’importantes réformes ont été menées avec succès dans les différents secteurs de l’économie, touchant notamment le système de gestion des finances publiques, le secteur privé, les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, du numérique, du foncier, de l’environnement, de la décentralisation, de l’emploi et du social.

Les points d’échanges ont porté, entre autres, sur : le processus en cours pour la mise en place de la tenue de comptabilité matière ; l’opérationnalisation de l’observatoire de la qualité des services financiers qui aura pour mission principale de s’assurer de la conformité du coût et de la qualité des services rendus aux citoyens par les acteurs du secteur bancaire et des assurances ; le renforcement du suivi des entreprises publiques. Les participants ont également reçu des éclaircissements sur certaines réformes et ont proposé des pistes d’amélioration dans la conduite des réformes.

Ainsi, les résultats au titre de l’année 2023 montrent un taux d’exécution physique de 73,6% et un taux d’exécution financière de 61,9%. Les participants ont pris connaissance des défis en matière des réformes et des approches de solutions sont envisagées. Les échanges ont permis aux participants de faire des apports pour améliorer le rapport provisoire faisant l’état d’avancement des réformes en 2023.

Kpowbié Tchasso AKAYA, Secrétaire Général du Ministère de l’économie et des finances a remercié les participants pour leurs contributions et les a exhortés à rester très actifs dans le processus de mise en œuvre des réformes au Togo. Il a informé que le suivi des réformes va s’intensifier et a suggéré le renforcement de la coordination au sein des ministères et institutions de l’Etat. « Le Togo entre dans une période où les réformes sont encore incontournables, surtout avec le nouveau programme signé avec le Fonds Monétaire International où un accent est mis sur la consolidation budgétaire. La priorité est accordée aux réformes qui favorisent l’investissement privé, le renforcement de la productivité agricole, la croissance économique, la réduction de la pauvreté, etc », a-t-il indiqué.

La participation de l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus des réformes notamment les partenaires techniques et financiers, les membres du comité de suivi des réformes, les points focaux et correspondants thématiques a été saluée.

Ali SAMBA

Partagez cet article

Laisser un commentaire

A découvrir